Paris gagne mais ne rassure (toujours) pas

Paris ne se rassure pas mais Lorient rassure ses supporters.

Pour Lorient et le PSG c’est un match en demi teinte. Pour Lorient c’est une très bonne première mi-temps, on a pue voire des joueurs Loriantais qui se sont lâchés, qui n’ont pas hésiter à l’image d’une très belle action collective sur le but de Guerreiro. Avec ce but on aurait pu penser que le Paris Saint-Germain allaient réagir, mais non il ont fait tout le contraire.

Laurent Blanc a t-il poussait un gueulante pendant la mi-temps ?

Quand l’on vois la seconde mi-temps du PSG on peut se dire que Laurent Blanc a bien poussait une gueulante. Dès les cinq première minutes de la seconde période Paris a fait autant de tirs que pendant toute la première période.

Le tournant du match :

L’entrée de Marco Verratti et Jean Christophe Bahebeck à la 62e minutes de jeu. Un changement tactique et qui va payés pour Laurent Blanc puisque 6 minutes plus tard Verratti délivre un caviard de 30 mètres pour Bahebeck qui contrôle de la tête devant Lecomte puis il tire à l’aveugle. Verratti la clé du PSG, il contrôle le jeu Parisien, tout comme Pastore.

Mes Tops :

Pastore ; Verratti ; Jouffre ; Sirigu

Mes Flops :

Cavani (malgré son but) ; Aurier ; Cabaye

Mes Notes :

Lorient

Benjamin Lecomte (5,5)
Lamine Gassama (5)
Lamine Koné (6)
Yoann Wachter (4)
Vincent Le Goff (5)
Raffidine Abdullah (4,5)
Yann Jouffre (7)
Walid Mesloub (5,5)
Raphaël Guerreiro (5,5)
Jordan Ayew (7)
Valentin Lavigne (5,5)

Remplacents

Bouanga (6)                                                                                                                                                                       Jeannot (5)

Paris Saint – Germain

Salvatore Sirigu (8)
Serge Aurier (3,5)
Thiago Silva (7)
Marquinhos (7)
Lucas Digne (5)
Yohan Cabaye (2)
Thiago Motta (5)
Javier Pastore (8,5)
Lucas (4,5)
Edinson Cavani (4,5)
Ezequiel Lavezzi (4)

Remplacents

Verratti (8)                                                                                                                                                                                   Bahebeck (7,5)


Homme du match : Javier Pastore

Bilan :

Un Paris Saint – Germain toujours hésitant, qui ne rassure pas à 4 jours de recevoir  Nicosie une équipe très compliqué à joué.

Un Lorient qui montre que face au grosse équipe ils peuvent jouer le milieu de tableau et non la zone relégable comme ils le font ses derniers temps. Ont espère pour les Merlus qui réussiront à retournés la situation.